La Pose de menuiseries

Comment poser un portail ?

  • Poser un portail n'est pas simple, il y'a beaucoup d'éléments à prendre en compte pour que le portail fonctionne parfaitement et de façon durable
  • Il faut avoir des connaissances en maçonnerie, en pose de menuiserie et en électricité (s'il s'agit d'un portail électrique)
  • Il faut disposer de temps et du matériel adapté
  • Dans le cas de la rénovation : (logement achevé depuis plus de 2 ans) L'achat du portail sera soumis à une TVA à 20% alors qu'il bénéficierait d'une TVA réduite s'il était posé par un professionnel, ce qui réduit l'écart de prix entre fourniture seule et fourniture + pose
  • Dans le cas du neuf : (logement inachevé ou achevé depuis moins de 2 ans) L'achat du portail sera dans tous les cas soumis à une TVA à 20%, y compris sa pose. Le poser soit-même peut donc représenter une belle économie
  • Attention aux garanties : Un portail posé par vos soins ne bénéficiera d'aucune garantie sur son bon fonctionnement. Seules les garanties sur le produit existeront, sous réserve que vous n'ayiez pas malencontreusement endommagé le produit en le posant (ce qui aurait pour conséquence d'annuler toute garantie). Soyez donc bien sûr de vos compétences !
  • Le professionnel est qualifié et à l'habitude de réaliser cette prestation
  • Il est équipé du matériel adapté et posera rapidement, sans que cela ne monopolise votre temps
  • Dans le cas de la rénovation : (logement achevé depuis plus de 2 ans) L'achat du portail ainsi que la pose seront soumis à une TVA réduite, ce qui réduit l'écart de prix entre fourniture seule et fourniture + pose
  • Dans le cas du neuf : (logement inachevé ou achevé depuis moins de 2 ans) L'achat du portail ainsi que la pose seront dans tous les cas soumis à une TVA à 20%. La facture est donc plus élevée
  • Attention aux garanties : Le professionnel dispose d'une assurance décénnale en cas de problème et vous apportera également une garantie de bon fonctionnement sur le portail (réglages éventuels), en plus des garanties sur le produit (garanties constructeur). Vous serez donc tranquille pour les années à venir, pas de bricolage en perspective mais un service-après-vente à votre disposition en cas de problème !

Un portail coulissant se pose impérativement sur une semelle béton. Celle-ci doit être suffisament profonde pour supporter le poids du portail, suffisament large pour ne pas se fissurer lors de la fixation du rail et suffisament longue pour que le portail coulisse correctement, sans risquer de sortir du rail.

Le portail n'étant pas collé aux poteaux, il doit donc être plus large (au moins 5 cm de plus de chaque côté des poteaux) pour préserver l'intimité.

En position fermée, le portail est maintenu par un profil de réception fixé au poteau côté fermeture, et en contact permanent au guide, fixé sur l'autre poteau, côté refoulement.
Le guide se compose d'olives permettant de faire glisser le portail sur son rail à l'aide d'un U en partie haute. La traverse haute est donc rallongée afin d'être toujours reliée au guide, même lorsque le portail est fermé. Si le portail n'est pas droit, le guide doit être fixé sur un poteau intérieur et relié à une traverse intermédiaire droite.

En position ouverte, le portail est toujours relié au guide pour assurer son maintient. Selon la prise au vent, la taille du portail et sa composition (plein ou ajouré), il est possible d'ajouter un second guide un peu plus loin, à fixer sur un muret haut ou sur un poteau.

pose portail coulissant

Les côtes sont données à titre indicatif

Un portail battant se fixe sur des poteaux, maçonnés ou fournis avec le portail (à visser ou à sceller). Le type de fixations peut dépendre du poids du portail ou de l'ouverture souhaitée.
Le plus souvent, les vantaux sont fixés en haut des poteaux avec un gond, et en bas par une crapaudine (ou pivot) fixée au sol. Cela permet d'alléger la charge supportée par le poteau. Une crapaudine doit être posée sur une semelle béton. A défaut, le portail doit être fixé avec un gond relié au poteau en partie basse également.

Le degré d'ouverture dépend de l'emplacement du portail par rapport aux poteaux.
Une pose entre poteaux limite l'ouverture entre 90 et 100° (pose A ou B).
Pour une ouverture plus importante (jusqu'à 180°) et pour libérer la totalité de l'espace entre les poteaux, il faut privilégier une pose en arrière piliers (pose C ou D).

pose portail battant

Astuce :

Pour maintenir le portail ouvert, il faut installer des arrêts vent. Les arrêts vent sont des petits poteaux équipés de sabots dans lesquels s'emboitent les vantaux. Ils peuvent être scellés dans le sol par un plot béton, ou vissés à l'aide d'une platine.
Attention, les arrêts vents à visser ne doivent jamais être installés sur un revêtement type enrobé, goudron ou bitume. En effet, ce type de revêtement se dilate avec la chaleur, ce qui peut dérégler la position des arrêts par rapport aux vantaux.